Menu
24 > 29 avril 2018

Les Exclamations !

Les Exclamations du Printemps de Bourges

Comme chaque année le Printemps de Bourges investit un thème sociétal pour l’explorer à travers le spectre de la musique. A travers l’exposition de Radio France et les conférences, à travers un cycle au cinéma, et encore bien d’autres actions, le festival souhaite construire un cycle éditorial fort, une Exclamation. C’est désormais la bannière unique sous laquelle nous unirons les contenus produits pour ce cycle éditorial. Une Exclamation, comme un appel au débat, comme l’irruption de la musique dans la société.Après avoir parlé de la liberté d’expression en 2016, et célébré les 40 ans du mouvement Punk en 2017 avec l’exposition de Radio France, les conférences, et une exposition sur les murs de la ville.Il sera cette année question des Femmes.

FEMMES !

La vision du Printemps de Bourges, c’est qu’un festival défricheur doit s’aventurer autant sur les sujets artistiques que sur les questions de société. L’histoire a montré qu’il s’agit bien souvent des deux faces d’une même médaille.

Le rôle d’un festival pionnier est donc d’être au cœur des bouleversements artistiques et sociaux, là où se rencontrent la société et ses musiciens. Et c’est autant de phénomènes que le Printemps a accompagnés : il est né avec la chanson française indépendante, il a pris l’initiative de faire monter sur scène les premières formations hip-hop françaises, il a hier vu naître et grandir les musiques électroniques. Aujourd’hui il expose des artistes au croisement des genres et en dehors des normes, comme Eddy de Pretto ou Christine and the Queens.

La disparition de Simone Veil en juin 2017 a fait germer une idée au sein de l’équipe : celle d’interroger le rôle de la musique dans l’émancipation des femmes et dans les combats pour la parité et l’égalité. La musique a représenté des femmes créatrices, fortes, libres, mais aussi des femmes-objets, hyper-sexualisées et réduites à des positions de faire-valoir. Il y a une bande son pour tous les remous, toutes les avancées de la condition des femmes dans notre société, aujourd’hui plus que jamais au cœur des débats, au cœur de la création artistique.

Nous souhaitons montrer ces étapes et ces évolutions, donner la parole aux auteures, compositrices et interprètes qui ont accompagné des changements et qui ont affirmé leur liberté de création. Nous voulons aussi proposer une vision de l’avenir et inviter les artistes, confirmés ou au début de leur carrière, à prendre la parole, pour que ce sujet crucial soit débattu durant le Printemps de Bourges, festival où se rencontrent, plus que jamais, les musiques et la société.