JACQUES

France/Electro

Jacques est-il le Douanier Rousseau de l’électro ? Passé par huit ans de rock et par quelques expériences variées, il a bifurqué vers une incarnation particulièrement singulière : un personnage curieux au crâne rasé seulement au milieu, manipulant des machines qu’il nourrit de sons naturels (un Bic, un vélo, une machine à écrire, des samples glanés sur Freesound, une serpillière qu’on essore…). Une démarche cousine des Mechanics of Destruction de Matthew Herbert mais candide, bricoleuse et méditative.

  • Deezer