LES FILLES DE ILLIGHADAD

Niger/Blues Touareg

Fatou Seidi Ghali a pris une guitare et a commencé à composer, rôles d’ordinaire tenus par des hommes. Avec ses cousines Alamnou Akrouni et Mariama Salah Assouan, elle a créé Les Filles de Illighadad, parties du cœur du Niger pour faire entendre au monde une musique au beat minimaliste et hypnotique, croisement de leur culture touareg et d’autres traditions sub-sahéliennes. Un trip envoutant, qui défie l’histoire et la géographie de la musique.