THOMAS AZIER

Pays-Bas/Electro Pop

On peut prendre l’aventure de Thomas Azier pour une preuve de l’existence d’une identité européenne postmoderne : c’est un Néerlandais vivant à Berlin qui chante en anglais et a été signé par une major française… Au-delà de cette métaphore, sa musique est une pop qui convoque tant de frissons que l’on peinerait à la fixer clairement dans l’espace et le temps – du gaber touché par l’ange des Pet Shop Boys, un New Order converti au krautrock, de l’indus rafraîchi par l’hédonisme de la French touch… Quatre ans après un premier passage au Printemps, le retour d’un mutant.

  • Deezer