VITALIC ODC Live

France/Electro-Techno

Parfois, Vitalic change d’avis. Pour son cinquième album, il ne voulait pas de beats mais, en travaillant sur Voyager, il a bifurqué vers une sorte de disco cosmique très seventies dans laquelle on reconnaît quelques sons vénérables comme un rare synthétiseur Buchla, mais aussi son art personnel du son filtré et une manière singulière de dépouiller les compositions jusqu’à une évidence hypnotique. Cet héritier de la French touch pratique un rétro-futurisme diablement actuel, et il inverse aussi l’espace, de la piste de danse vers les étoiles – et vice-versa.

  • Deezer