Jok'air...

Rap - France
Mercredi 20 avril

Direction le 13ème arrondissement de Paris, station Chevaleret, entre les tours et le métro aérien : le royaume de Jok’Air, qui explose en solo depuis la séparation de son groupe MZ en 2017. Une ascension impressionnante, entre d’irrésistibles démonstrations d’ego-trips et des textes plus politiques, dénonçant les discriminations et les violences policières. Son dernier album enfonce le clou avec comme pochette une photo de la militante Assa Traoré, triomphante en présidente d’une VIème République plus égalitaire.

À découvrir aussi

Élément précédent
Élément suivant
Pixel de mesure d'audience