TIAKOLA

Samedi 22 avril
Afropop, Rap - France

Tiakola n’a pas peur de l’étiquette “mélo”. C’est même ainsi que le rappeur de 22 ans a appelé son premier album. Par ses textes, le protégé de Wati B s’éloigne radicalement de l’univers gangster ou bling bling de certains de ses collègues. Lui préfère porter un regard tendre, presque mélancolique, sur sa cité de La Courneuve. Un côté fleur-bleue assumé, porté par un indéniable savoir-faire mélodique, et des emprunts efficaces à des sonorités congolaises. Chez lui, l’autotune ne masque jamais le sourire dans la voix. Ni cette certitude que l’avenir sera meilleur.

À découvrir aussi