Emily Jane White - plage 1
JEUDI 23 AVRIL

Emily Jane White

 

La version aérienne et minimaliste de “1959” de Sisters of Mercy de Emily Jane White 
Pour l’accompagner, sa playlist “Métamorphose” pensée pour Un Printemps Imaginaire, dans laquelle se chevauchent, Nina Simone, Pomme, Nick Cave ou encore La Féline. #PDBimaginaire

#PDBimaginaire – EMILY JANE WHITE

La version aérienne et minimaliste de “1959” de Sisters of Mercy de Emily Jane White ✨Pour l’accompagner, sa playlist “Métamorphose” pensée pour Un Printemps Imaginaire, dans laquelle se chevauchent, Nina Simone, Pomme, Nick Cave ou encore La Féline. #PDBimaginaire➡ https://open.spotify.com/playlist/2QBx8d6BRJudK0FC2VveM8?si=AYTErq6OSZSRsT9eih7pXg

Publiée par Le Printemps de Bourges sur Mardi 21 avril 2020

 

L’histoire d’Emily Jane White avec la France est assez incroyable. Cette native de San Francisco, défendue dans nos contrées par un excellent label indépendant (Talitres) dont le taulier l’a appelée immédiatement après avoir entendu sa musique, jouit de fait d’une reconnaissance et d’une aura particulières par ici. Si son nouvel album Immanent Fire traite de notre époque et s’accorde donc des moments graves, c’est avec une grâce sans cesse renouvelée que cette songrwriteuse de talent continue d’évoluer.

Top