Exposition Exil du 24 avril - plage 1
VENDREDI 24 AVRIL

Exposition Exil du 24 avril

 

« Le chant des déracinés » 

Une exposition visuelle et sonore de la Discothèque de Radio France, et du fonds d’archives du musée Sacem. Chaque jour la Discothèque de Radio France, à travers ses collections, vous invite à emprunter les chemins de l’exil avec celles et ceux qui l’ont chanté ou vécu.

 

Vendredi 24 avril

Deuxième partie

➡ Slimane Azem &  Noureddine Meziane ‎- La carte de résidence (1979) : Algérie / France, Slimane Azem est né à Agouni Gueghrane, un petit village situé sur les contreforts des monts du Djurdjura (Kabylie). En 1937, il débarque à Longwy et trouve un travail de manœuvre dans une aciérie avant d’être mobilisé, lors de la « drôle de guerre », à Issoudun. En 1940, il est réformé et s’en va à Paris où il est embauché comme aide électricien dans le Métro.

➡ Tiken Jah Fakoli – Un africain à Paris (2007) : En 2003, il s’exile au Mali suite à des menaces de mort qu’il a reçu en Côte d’Ivoire.

➡ Miriam Makeba – The retreat song (1960) : Elle s’exile de 1959 à 1990 aux Etats-Unis et en Europe. Elle ne reviendra en Afrique du Sud que lors de la libération de Nelson Mandela.

 

 

Première partie

 Juan Jose Mosalini – Paris desde aqui (1991) : Né en 1943 en Argentine, il s’installe en France en 1977 et il fonde avec le bandonéoniste Daniel Binelli son premier ensemble, le quintet Guardia Nueva, qui marque profondément le tango d’avant-garde.

 Quilapayun – El pueblo unido jamas sera vencido (1975) : Naissance du groupe chilien en 1965 (Julio Numhauser, Eduardo et Julio Carrasco), à la mort d’Allende en septembre 1973, le groupe demande l’asile politique en France.

 

 

Le Musée Sacem en ligne : https://bit.ly/2VsUNoz

Top