Exposition Exil du 25 avril - plage 1
SAMEDI 25 AVRIL

Exposition Exil du 25 avril

 

« Le chant des déracinés » 

Une exposition visuelle et sonore de la Discothèque de Radio France, et du fonds d’archives du musée Sacem. Chaque jour la Discothèque de Radio France, à travers ses collections, vous invite à emprunter les chemins de l’exil avec celles et ceux qui l’ont chanté ou vécu.

 

Samedi 25 avril

Deuxième partie

La Yegros – Linda la cumbia (2019) : Originaire de Buenos Aires, La Yegros vit en France à Montpellier. Elle chante un répertoire mêlant la cumbia colombienne aux rythmes du chamame argentin mâtiné d’électro.

 Atahualpa Yupanqui – Preguntan de donde soy (1969) : Né en 1908 en Argentine, près de Buenos Aires, il est emprisonné en 1948 sous le régime de Peron, il s’exile en France vers 1950.

 Inti Illimani – Exilada del sur (1974) : Groupe chilien formé en 1967, après le coup d’état en 1973 et la mort d’Allende, il est interdit de résidence, il s’exile en Italie pendant 15 ans.

 Bob Marley – Exodus (1977) : Né en 1945 à Nine Mile en Jamaïque. L’insécurité qui y règne pousse le chanteur à s’exiler en 1977 à Londres. Il est à l’origine du reggae et du mouvement rasta.

 

 

 

Première partie

➡ Georges Moustaki – Le métèque (1969) : Né à Alexandrie, en Egypte, de parents juifs grecs mais de nationalité italienne, il arrive en France en 1951. Il exercera plusieurs petits métiers avant de devenir pianiste de bar. Il rencontre alors Henri Crolla qui lui présentera Edith Piaf pour qui il écrivit « Milord ». En 1968, il sort le « Métèque », ballade romantique d’un exilé. 

➡ Anna Prucnal – Ma dissidence (1979) : Anna Prucnal est née en 1940 à Varsovie. Arrivée en France en 1970 elle jouera beaucoup au théâtre et tourne dans plusieurs films, parmi lesquels « Sweet Movie » de Dušan Makavejev, qui provoquera son interdiction de séjour en Pologne pendant 15 ans, de 1974 à 1989. En 1978 elle commence une nouvelle carrière de chanteuse. Son récital au Théâtre de la ville à Paris, « Rêve d’Ouest Rêve d’Est » la fait connaître du grand public. Anna Prucnal pourra enfin retourner à Varsovie en 1989… pour célébrer le bicentenaire de la Révolution française.

 

 

 

Le Musée Sacem en ligne : https://bit.ly/2VsUNoz

 

Top