© Mathieu Cesar
VLADIMIR CAUCHEMAR
© FIFOU
LORENZO
© DR
GAZO
© DR
HAMZA
© copinedesoupe
TIAKOLA
© DR
DORIA
© Sobrido Lucas
B.B. JACQUES

Samedi 22 avril

18:00 | Le W

C’est plus qu’une vague. Le succès fou du rap francophone ne faiblit pas. Et on ne parle pas ici de chiffres, mais bien d’une vitalité artistique exceptionnelle. Après cinq années de plébiscite aux soirées Rap2Dayz, il était grand temps de faire entrer dans la plus grande salle du festival ce genre où tout va si vite. À peine installés, Lorenzo ou Hamza partagent la tête d’affiche avec les inarrêtables rookies Gazo et Tiakola. Et ceux-ci feraient presque figure de vétérans face à d’autres jeunes artistes déterminé·es et talentueux·ses. Sans oublier le final du producteur Vladimir Cauchemar, capable de couronner cette créativité sans même avoir besoin de voix. Entièrement rappé ou semi-chanté, humoristique ou engagé, sombre ou tendre, les formes évoluent, se croisent, se superposent sans limites. Et ce n’est qu’un début.

À découvrir aussi