LE PRINTEMPS RESPONSABLE

Depuis janvier 2019, le Printemps de Bourges Crédit Mutuel renforce sa démarche en faveur d’un événement engagé quant aux trois axes du développement durable : Environnemental, Économique & Social.

Après deux années de réflexion et de travail assidu, le festival a été certifié ISO 20121 en juillet 2021.

Supervisant l’application d’un système de management responsable pour les activités événementielles, la norme ISO 20121 vient ainsi éclairer et accompagner notre stratégie volontaire de développement durable identifiée sous le label Printemps Responsable.

Le Printemps Responsable - Certifié ISO 20121

Nous avons à cœur et pour principales missions de :

  • Soutenir, accompagner et mettre en lumière la créativité et les artistes émergents
  • Inclure tous les publics, notamment les plus éloignés ou écartés du champ culturel
  • Développer la transmission intergénérationnelle de la pratique musicale
  • Transformer le festival en adoptant des usages environnementaux plus responsables.

Notre engagement est déterminé et nous sommes convaincus que cette démarche ouvre de nouveaux horizons ambitieux pour un festival plus responsable et plus inclusif. Elle augure d’une nouvelle relation plus étroite et plus intelligente avec nos équipes, les artistes, les festivaliers et les acteurs de notre territoire, tous ceux qui font le présent et le futur du Printemps de Bourges Crédit Mutuel. 

C’est précisément avec la valeur de transmission que le rôle du Printemps de Bourges Crédit Mutuel prend tout son sens : transmettre un patrimoine culturel, éduquer les plus jeunes aux musiques et aux pratiques artistiques, leur transmettre les bonnes pratiques du vivre ensemble et du « mieux » vivre, de manière durable et responsable.

Convaincu de la nécessité d’ouvrir la culture au plus grand nombre, le Printemps de Bourges Crédit Mutuel développe un programme d’éducation artistique et culturelle (EAC), socle de la pérennisation de son ancrage territorial tout au long de l’année, et propose ainsi diverses actions permettant de favoriser la pratique et la découverte des musiques actuelles aux plus jeunes, tout en contribuant à l’égalité des chances.

En savoir +

Et puisqu’un festival est la vitrine de son territoire, il est indispensable que la pratique des meilleurs usages soit transmise en collaboration avec les acteurs du territoire, qui sont eux-mêmes les premiers acteurs du changement. Le Printemps doit se donner pour mission la promotion des nouveaux usages durables et responsables et prendre l’initiative de créer de nouvelles collaborations entre les usagers (festivaliers) et les collectivités.

C’est ce que propose le nouveau village Demain Le Printemps ! dédié au jeune public, à la transmission et aux actions de développement durable. Installé au pied de la cathédrale de Bourges, permettant ainsi de renforcer la présence du festival dans le centre historique de la ville, ce village met en valeur les actions portées en faveur du développement durable territorial par les structures associatives, institutionnelles ou privées. Il offre également l’opportunité aux plus jeunes de s’initier à la pratique artistique et aux bonnes pratiques du vivre ensemble via divers ateliers et animations.

En savoir +

En partenariat avec Malakoff Humanis

En amont et pendant le festival, des aménagements et solutions adaptées aux personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap sont mis en place, afin de leur faciliter l’accès à l’information, aux salles et leur permettre d’assister aux concerts dans les meilleures conditions. 

En savoir +

Depuis 2008 le festival mène diverses actions simples en faveur du développement durable telles que la proposition au pu­blic de transports en commun à tarif réduit ou gratuit (avec le conseil Régional Centre-Val de Loire, Le Conseil Départemental du Cher et Agglobus), ou bien la consigne des gobelets avec Ecocup.

Le Printemps étend également son plan d’actions au maintien de la propreté du site et à la revalorisation des déchets grâce au tri sélectif (avec l’appui des services de la Ville, Bourges +, Suez, Les Connexions, …) et à la sélection de prestataires locaux (pommes du Haut-Berry, les Crottin de Chavignol, ID-FEL, Inore Groupe, Enseignes Equy, Publifluo, Cléron…).

Limitation des supports papier et de l’affichage

Aucun affichage sauvage ni distributions de flyers n’est possible sur le festival. Nous collaborons avec Tonnerre Productions et optons pour des écrans de diffusion numériques afin de limiter notre impact écologique, éviter l’utilisation d’encre et de papier, la livraison par de gros-porteurs, la diffusion sur place par des personnes véhiculées, la dégradation de l’environnement visuel.

Aussi, Tonnerre œuvre dans le secteur de l’économie sociale et solidaire. En 2022, 5% de leur chiffre d’affaire des écrans numériques seront ainsi reversés à une association de préservation de la faune et de la flore, leurs totems sont fabriqués par des artisans locaux (à 30 km de Bourges), 75% de leur parc d’écrans sont de seconde main et issus d’un reconditionnement.

Politique d’achats responsables

La politique d’achats responsables a pour objectif de limiter notre impact environnemental en favorisant des acteurs engagés dans une démarche locale et de proximité et maximiser le nombre de fournisseurs ayant leur siège social ou stockage à moins de 250 km.

Le festival est associé à la campagne Ici c’est Cool avec l’objectif de prévenir, sensibiliser le public ainsi que les équipes, et agir contre les agressions, sexistes, sexuelles, racistes, homophobes, transphobes… sur le festival.